Selhnh

Luna, Selenne, je viens de passer deux jours en son sein consumé par un feu intérieur qui s'enflamme et s'éteint à la lune gibbeuse.
Ai-je croisé le chaperon noir ?

Peut-être même que j'en ai croisé deux... Deux petits cœurs rebelles, vivants et pleins d'énergie.
Le loup est épuisé mais heureux !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Et pourquoi pas ?

Le chaperon rouge

Coup de lune